ø    agence de voyage receptive au senegal
 
       CHARTE ETHIQUE
    l'esprit de nos voyages
   
l'environnement
   
les relations sociales
    l'équilibre économique

       TOURISME DURABLE

    principe
    sur le terrain
    liens

       INFOS PRATIQUES
    infos santé
   
formalités
   
préparation au voyage
   
partager vos talents
    quand partir ?
    us et coutumes
   
quelques mots en wolof
    liens utiles

 
géographie faune & flore histoire ethnies religions spécificités à voir
Les musulmans Les Catholiques Les Animistes


Dans le pays, il est de bon ton d'afficher en public la confrérie à laquelle on appartient et d'indiquer de quel Sérigne on est le Talibé. Par exemple, sur les bus de transport en commun ou sur les taxis (de couleur jaune) est indiqué, en grosses lettres, le nom du Sérigne dont le propriétaire est le Talibé.
Le marabout est donc, avant tout, un chef religieux et a une grande influence sur le peuple sénégalais. Il est consulté avant chaque grand évènement.

Les confréries

Les trois principales confréries sont :

1- Les Mourides

Le fondateur de cette confrérie, Cheikh Ahmadou Bamba, est né à Mbacké-Baol en 1853. Il fut d'abord un musulman orthodoxe, puis un tidjane avant de créer lui-même sa petite confrérie en 1895.
Dès 1884, il a réussi à regrouper autour de lui un nombre grandissant d'adeptes. L'augmentation rapide de ceux-ci suscita les soupçons des autorités coloniales et Cheikh Ahmadou Bamba fut accusé de "troubler l'ordre public". C'est pourquoi il fut arrêté et déporté au Gabon de 1895 à 1902, puis en Mauritanie de 1903 à 1907, puis placé en résidence surveillée d'abord au village de Thièene dans le Djiolof de 1907 à 1912 et ensuite à Diourbel jusqu'à sa mort.
Mais le mouridisme se développa de façon exponentielle plus particulièrement dans les provinces du Cayor et du Baol, aujourd'hui régions à cheval entre les provinces de Kaolack, Djourbel, Thiès et Fatick.
La ville Sainte des Mourides, où réside le chef de la confrérie, est Touba. Sa mosquée est l'une des plus grandes du continent.

Les Baye-Fall : Cet ordre a été créé par Cheikh Ibra Fall, appelé aussi Lamp Fall ou Baye Fall (Baye signifiant "père"), qui lui-même était le compagnon du grand Cheikh Ahmadou Bamba.
Souvent habillés d'un grand boubou en patchwork multicolore et affublés de grigris en tous genres, ils se laissent pousser les cheveux à la façon "dreadlocks" des rastafaris.
Ils ont leur propre conception de l'islam. Comme Cheikh Ibra Fall, ils ne vivent que par et pour leur marabout qui les loge et les nourrit et tout le produit de leur mendicité va d'ailleurs à ces marabouts.
En plus de cette tâche quotidienne ils se rendent chaque année dans les champs d'arachide des marabouts et cultivent gratuitement durant toute la saison des pluies.

 
 
Société à responsabilité limitée au capital de 1 000 000 F. CFA - NINEA : 22790092
Siège social : Yoff Layenne, APECSY-1, N° 167 DAKAR (Sénégal) - Adresse postale : BP 29 828 Yoff Aéroport.
Tél./Fax : (221) 33 820 48 97 - E-mail : contact@kaicedrat.com - site réalisé par Les Artisans Numériques

Copyright © 2004 Kaïcedrat Voyage - © Photos Kaïcedrat Voyage